FAQ

Comment sont sélectionnés les enfants qui sont pris en charge au Centre Sagarmatha ?

La famille Sherpa, qui gère le centre, accueille en priorité des enfants orphelins de père ou de mère. Mais il arrive aussi que des enfants de familles nombreuses ou très démunies soient pris en charge.

Les familles peuvent-elles changer d’avis et venir chercher l’enfant qui a été placé ?

Oui. Même si tous les enfants sont issus de familles qui ont une situation financière précaire et qui n’arrivent pas à assumer l’éducation scolaire de l’enfant, elles sont libres de venir chercher l’enfant en tout temps. C’est arrivé dans de rares cas.

Les enfants du centre Sagarmatha peuvent-ils rester en relation avec leur famille ?

Oui, car dans la plupart des cas, les familles cherchent l’enfant une fois par an –  lors du Festival de Dasain –  afin de lui permettre de passer du temps avec ses proches.

Quel est l’objectif des voyages organisés pour des étudiants suisses ?

Les voyages organisés pour des jeunes vivant en Suisse ont un but pédagogique (sensibilisation aux enjeux humanitaires), ainsi que de récolte de fonds.

Le coût de ces voyages se fait-il au détriment du financement du centre Sagarmatha ?

Non, car nous ne gagnons rien sur les voyages organisés. Nous ne sommes pas une agence de voyage; nous sommes tous bénévoles. Les enseignants et accompagnants paient les coûts de leur propre séjour (avion, hébergement, nourriture).

Votre association compte-t-elle du personnel salarié ?

Non, nous sommes tous volontaires. En comptant les membres du comité, environ vingt personnes donnent chaque année bénévolement un coup de main – ponctuel ou régulier – à notre association.

Qui peut visiter le centre Sagarmatha ?

Les visites ont lieu en général une à deux fois par an. Elles concernent les voyage de l’Ecole internationale de Genève, les visites des membres de notre comité ou de toute personne qui souhaite visiter le centre avec l’accord de la famille Sherpa. L’intervention des visiteurs est limitée à des jeux, animations et sorties avec les enfants ou à des visites médicales (effectuées par des professionnels).

A quoi servent ces visites ?

Le fait que nous collections des fonds pour ce projet justifie entièrement que des membres de notre comité, des parrains et/ou des groupes de jeunes puissent effectuer ponctuellement des visites du projet.  Cela nous permet de voir dans quelles conditions grandissent les enfants que nous soutenons.

Comment est géré le centre ?

Le centre Sagarmatha (SASS) est géré par la famille Sherpa, qui s’est entourée d’un comité népalais (“board”). Le centre est place sous la responsabilité du Ministère des affaires sociales du Népal. Le personnel du centre est constitué exclusivement de personnel népalais.

Etes-vous amenés à intervenir dans la gestion quotidienne du centre ?

Non, car nous estimons que la gestion au quotidien des enfants relève de la compétence et de la responsabilité de la famille Sherpa. Nous intervenons toutefois sur certaines orientations prioritaires, comme par exemple sur la nécessité de prendre en charge des filles et des garçons.

Ne vaudrait-il pas mieux aider les familles en amont plutôt que soutenir un centre tel que SASS ?

Dans l’idéal, il serait certes préférable d’aider les familles de ces enfants à subvenir à leurs besoins, afin que l’enfant ne soit pas séparé de ses proches. Un tel projet de développement rural ou d’aide à la création de revenus n’est toutefois ni dans nos objectifs, ni dans nos compétences. En l’absence d’alternative, notre soutien au centre Sagarmatha nous paraît entièrement justifié.